Core, Corentz, Corentum, Couren,…ce sont quelques toponymes mentionnés sur les documents pour parler de Coren au fil des siècles. De par son emplacement stratégique, Coren figurait parmi les forteresses défensives pendant la guerre de Cent ans et les guerres de religion. Avant 1789, Coren était de la Haute-Auvergne, du diocèse, de l’élection et de la subdélégation de Saint-Flour. Il était le siège d’une justice régie par le droit coutumier et ressortissant à la sénéchaussée d’Auvergne, en appel de la prévôté de Saint-Flour.

Eglise Saint-Pierre

Historique : Son église, dédiée à Saint-Pierre, était un prieuré de filles dépendant de l’abbaye de Blesle et à la nomination de l’abbesse. Elle a été érigée en succursale par décret du 28 aôut 1808. Construction : La construction de l’église remonte à la seconde moitié du XIXe siècle. La bâtisse avec une tour-clocher est [...]

La source Font de Vie

Coren a une source minérale appelée Font Salade (Fontaine salée) puis Font de vie lors de son exploitation dans les années 30. Des objets (monnaies, bracelets d’enfants…) y ont été découverts en 1886. Ils sont actuellement conservés (certains exposés) au musée de la Haute-Auvergne à Saint-Flour.

Lavoir et abreuvoirs situés dans le bourg

La vie domestique obligeait les ménagères à s’approvisionner en eau qu’elles allaient chercher à la fontaine quelle que soit la saison. En ce qui concerne le bourg de Coren, une fontaine coule sur chaque place publique dans des bacs monolithes en pierre de Bouzentès, juxtaposés, permettant aux animaux de s’abreuver. Cinq ensembles d’abreuvoirs ont été [...]